Remplacer une fenêtre sans faire de casse, les étapes à suivre

Pour rénover sans transformer son habitation en chantier, on peut privilégier la rénovation sans dépose. Autrement dit, il est tout à fait possible de remplacer une fenêtre sans faire de casse. Découvrez les étapes de cette rénovation rapide à travers cet article.

Etape 1 : enlever les vantaux

Pour cette première étape, vous devez retirer les vantaux de la fenêtre existante, pour laisser place au dormant existant. Si vous misez sur un format standard, qui ne s’adapte pas du tout à la taille de votre ancienne fenêtre, vous devrez installer des tasseaux afin de compenser l’écart.

Remplacer une fenêtre sans faire de casse, les étapes à suivre

Etape 2 : la préparation du dormant

Pour vous donner un coup de pouce, le dormant de la nouvelle fenêtre doit être installé sur le cadre existant. Donc, il convient de bien préparer le dormant original dans le but de correspondre l’assise de l’ancienne menuiserie. N’oubliez pas d’enlever ou couper tout ce qui déborde du cadre. Si nécessaire, bouchez l’évacuation d’eau de l’ancien dormant, et vérifiez si l’étanchéité de l’ensemble est correcte.

Etape 3 : préparer l’étanchéité

Dernière étape avant de mettre en place le nouveau cadre : la préparation de l’étanchéité de la nouvelle structure. Il s’agit du maître mot de toute la démarche. Ainsi, vous devez installer en premier lieu des cales d’assise en périphérie du dormant existant, pour mieux assurer que le joint d’étanchéité du nouveau cadre a suffisamment de place. Désormais, l’ancien dormant est prêt à recevoir le nouveau cadre. Il ne vous reste plus alors qu’à l’installer sans les vantaux. Pour achever cette étape, vissez-le sur le cadre existant.

Etape 4 : la vérification de l’équerrage et l’installation des vantaux

Cette étape fait partie de l’étape importante du montage de la fenêtre. Avant de continuer l’opération, il est recommandé de bien vérifier si le dormant est correctement vissé, assurez-vous qu’il soit droit. Une fois la vérification terminée, il est grand temps de faire le joint (intérieur et extérieur). Si vous apportez une modification de l’habillage extérieur au niveau de la fenêtre, vous devez être conscient de la précaution suivante : vous devez laisser la ventilation du cadre existant. Après cela, il vous est possible de poser les vantaux de votre nouvelle fenêtre. En ce qui concerne la finition, vous n’avez qu’à poser la ou les poignées de la fenêtre tout en installant les caches des charnières.